Première livraison de bière par E-truck à Bruxelles

Première livraison de bière par E-truck à Bruxelles

  • Le Jupiler E-truck, premier de son genre à Bruxelles et deuxième pour AB InBev, livre de la bière aux établissements HoReCa et aux négociants de bière de Bruxelles.
  • Elke Van den Brandt, ministre de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, donne le coup d'envoi des premières livraisons de bière.
  • Le MAN eTGM Electric Truck n'émet pas de CO2 et fait moins de bruit qu'un camion diesel.

AB InBev a effectué aujourd'hui la première livraison de bière 100% électrique et sans émissions à Bruxelles avec le Jupiler E-truck. Le camion lui-même est chargé avec de l'électricité 100% verte fournie par les panneaux solaires sur le toit du dépôt AB InBev à Anderlecht. L'ambition d'AB InBev est de réaliser l'ensemble de ses distributions urbaines avec des véhicules à émissions faibles ou nulles. Cette démarche est conforme à l'engagement mondial du brasseur de parvenir à devenir net zéro carbone sur l'ensemble de la chaîne de valeur d'ici 2040.

Philippe Seminck, directeur logistique BeNeLux et France chez AB InBev : "En tant que brasseur utilisant des ingrédients naturels, nous considérons qu'il est de notre responsabilité de nous concentrer sur la réduction des émissions de CO2 afin d'atteindre notre objectif Net Zéro Carbone. À Bruxelles, nous voulons passer à terme à une flotte composée uniquement de véhicules à faibles émissions. Nous voulons prendre l'initiative et inspirer d'autres entreprises."

"À Bruxelles, nous nous efforçons de créer une ville à l'échelle humaine, avec moins de pollution atmosphérique et moins de nuisance sonore. AB InBev est l'un des pionniers en matière de développement durable de la chaîne logistique et du transport de marchandises. Si le gouvernement et le secteur privé unissent les forces, nous pouvons faire beaucoup plus", déclare la ministre de la mobilité, Elke Van den Brandt.

Net Zéro Carbone, de l'agriculteur au consommateur, d'ici 2040 dans le monde entier

AB InBev se positionne comme un véritable pionnier de la logistique verte. Le brasseur examine différentes technologies et a été le premier à disposer d'un E-truck en Belgique. "Pour les courtes distances dans les centres-villes, la conduite électrique représente l'avenir ; pour les longues distances, nous envisageons des technologies comme l'hydrogène. À partir de cette année, nous n'achèterons plus de camions diesel pour Bruxelles", a déclaré M. Seminck. ​ AB InBev attend également un engagement des différents fournisseurs, une bonne gouvernance et un cadre gouvernemental clair.

"Notre objectif est de parvenir à un taux net zéro sur l'ensemble de notre chaîne de valeur, de l'agriculteur au consommateur, d'ici 2040, la logistique représentant 10 % de nos émissions sur l'ensemble de la chaîne", a déclaré M. Seminck.

E-truck : des voyages verts

Ce camion électrique de Bruxelles est un MAN eTGM full Electric Truck. L'e-camion a une capacité de minimum 160 kilomètres autonomes et visitera en moyenne dix clients à Bruxelles en une seule tournée. L'énergie électrique entre dans le dépôt par le biais de panneaux solaires sur le toit. L'e-truck est donc neutre en CO2 sur toute la ligne et conduit ainsi à une chaîne de valeur nette zéro complète.

En outre, MAN va convertir l'approvisionnement énergétique actuel de ses usines de production en hydrogène (H2) produit de manière écologique, de sorte que l'ensemble de la chaîne de valeur "Well to Wheel" devienne neutre en CO2.

La particularité de ce camion électrique, qui reste l'un des premiers camions électriques commercialisés en Europe, est qu'il sort de la chaîne de production en tant que camion électrique et peut donc être le point de départ d'une flotte complètement électrique. Jusqu'à présent, de nombreux camions diesel ont été convertis en véhicules électriques, ce qui les rend moins efficaces et plus difficiles à moduler.

Transport multimodal

Le brasseur est un pionnier dans le domaine du transport multimodal. Le train et le bateau sont utilisés dans la mesure du possible, mais les camions restent importants pour les déplacements en ville. AB InBev s'appuie sur des techniques d'analyse de données de pointe pour optimiser les itinéraires empruntés par les camions et réduire ainsi le nombre de kilomètres qu'ils doivent parcourir. Pour Bruxelles, nous étudions la possibilité d'un transport par voie fluviale et d'un nouveau dépôt à Vilvorde, en tant que plaque tournante de notre chaîne logistique.

 

Pascaline Van de Perre Woordvoerster / Porte-Parole

 

 

Durabilité