Le Premier ministre, Alexander De Croo et le CEO d’AB InBev, Michel Doukeris visitent le laboratoire pour la fermentation de précision dans le Centre mondial de R&D d’AB InBev à Louvain

Le Premier ministre, Alexander De Croo et le CEO d’AB InBev, Michel Doukeris visitent le laboratoire pour la fermentation de précision dans le Centre mondial de R&D d’AB InBev à Louvain

Ce mardi 29 novembre, le Premier ministre, Alexander De Croo et le CEO d’AB InBev, Michel Doukeris visitent ensemble le Centre mondial d’innovation et de technologie (GITEC) d’AB InBev à Louvain. Les innovations les plus importantes du brasseur, comme de nouveaux emballages, des nouvelles technologies ou de nouvelles bières, proviennent du GITEC et sont déployées au niveau mondial à partir de Louvain. La dernière technologie est BioBrew, une fermentation de précision qui permet également au brasseur de fabriquer des protéines d'origine non animale de haute qualité. “La fermentation est au cœur du processus brassicole et nous continuons à investir en des innovations afin de renforcer notre stratégie commerciale. Nous pouvons être un partenaire dans l’ambition de la Belgique de devenir le pays de la ‘biotech’ en plus d’être le pays de la bière,” déclare le CEO Michel Doukeris. David De Schutter, le Belge à la tête de GITEC, dirige la visite des lieux. Le Premier ministre et le CEO d’AB InBev dégustent également quelques bières à base de levure dans le laboratoire de fermentation et découvrent la nouvelle poudre de protéines, qui est le résultat de la fermentation de précision. 

Le brasseur a développé des connaissances spécifiques, une infrastructure de soutien et de nouveaux processus opérationnels qui peuvent avoir des usages différents dans le secteur émergent de la biotechnologie. Ces développements biotechnologiques peuvent être appliqués afin d’aider à relever les défis mondiaux alimentaires et de durabilité.  

Un substitut aux protéines 

Le résultat du processus de fermentation chez BioBrew sont des protéines alimentaires. Ces protéines peuvent former une substitution pour des protéines telles que des protéines de lait ou des protéines d’œufs. Les ingrédients de BioBrew veulent être aussi nutritifs et fonctionnels que leurs alternatives végétales ou animales. Une cuve de fermentation entière peut contenir l’équivalent nutritionnel de 5.000 vaches ou de 300.000 poules avec une réduction de l’empreinte carbone.* 

Une contribution aux défis alimentaires et de durabilité 

Les développements biotechnologiques peuvent contribuer à relever les défis mondiaux en matière d’alimentation et de durabilité. Afin de répondre à la demande mondiale croissante de protéines végétales sûres, il y a un besoin de nouveaux acteurs pour mettre à l’échelle ces nouveaux produits biotech innovatifs. "Dès lors, nous avons lancé BioBrew. Nous étudions les possibilités d’appliquer notre expertise en fermentation et assimilation à grande échelle sur des produits non-bières¸ En collaborant avec des spécialistes en matière de fermentation de précision et en utilisant nos moyens collectifs en matière de fermentation, nous essayons de développer des produits à haute valeur ajoutée et à marge élevée,” déclare David De Schutter, à la tête de GITEC.  

“Finalement, BioBrew fonctionnera en tant que plateforme de production biotech qui livre des protéines dérivées de la fermentation en tant que service aux clients pour répondre à la demande mondiale d’alternatives pour des protéines animales," continue David De Schutter.  

AB InBev considère GITEC comme centre d’innovation d’où naissent les innovations et le R&D.  

Alexander De Croo, Premier ministre de la Belgique : “La Belgique n’est pas uniquement le pays de la bière. Nos scientifiques belges sont à la pointe de la BioTech. C’est génial de voir comment un de nos brasseurs belges relie deux atouts et prend ainsi de l’avance. Ces innovations permettent de brasser de la meilleure bière : plus savoureuse, plus saine, plus durable.” 

Michel Doukeris, CEO d’AB InBev : "Nous avons l’incroyable opportunité d’utiliser et d’appliquer notre expertise et connaissance en matière de fermentation, à la biotechnologie pour la production de denrées alimentaires et boissons. Nous voulons être un partenaire de la Belgique afin de faire de la fermentation de précision à partir de la levure une contribution à une alimentation durable.” 

Recherche et développement à Leuven 

AB InBev investit chaque année des dizaines de millions d'euros en R&D dans le GITEC à Louvain. Le département R&D emploie 122 personnes de 23 nationalités différentes. Tous ont des compétences techniques poussées ; 24 d’entre eux ont obtenu un doctorat. L’innovation se concentre sur trois piliers stratégiques : l’innovation commerciale, technique et durable.  

Des innovations récentes de GITEC sont entre autres une nouvelle levure pour des bières non-alcoolisées, la bouteille de bière la plus légère au monde, des emballages d’orge et de paille et des codes uniques sur les emballages  

L’écosystème impressionnant du brasseur consiste de 4 universités belges, des instituts de connaissances comme le VIB, BioBase Europe à Gand et Flanders Food. En Belgique, AB InBev collabore avec 1908 entreprises belges. Cet enracinement profond permet de mettre à l’échelle des solutions et de créer de la valeur pour les consommateurs, les communautés locales, les partenaires, la société et les actionnaires.  

*méthodologie: https://biobrew.com/sustainability/ 

Belga Image

Pascaline Van de Perre Woordvoerster / Porte-Parole

 

 

Innovation Actualités