AB InBev annonce l'ambition de Net Zéro Carbone en 2028 pour les plus grandes brasseries européennes, y compris les brasseries de Jupille et de Louvain.

AB InBev annonce l'ambition de Net Zéro Carbone en 2028 pour les plus grandes brasseries européennes, y compris les brasseries de Jupille et de Louvain.

AB InBev s'engage, dans le cadre de ses objectifs mondiaux de développement durable pour 2025, à réduire son empreinte carbone et à renforcer la résilience climatique. Conformément à son ambition d'atteindre l'objectif Net Zéro Carbone dans l'ensemble de sa chaîne de valeur d'ici 2040, le brasseur annonce aunsi son ambition de réaliser des activités Net Zéro Carbone dans ses cinq plus grandes brasseries européennes, y compris Jupille & Louvain en 2028. ​

Le terme 'Net Zero' désigne l'équilibre entre la quantité d'émissions produites et la quantité éliminée de l'atmosphère. ​ L'ambition d'AB InBev est de parvenir à des émissions "nettes zéro" dans sa chaîne de valeur d'ici 2040. Cette ambition s'inscrit dans le cadre de la nouvelle mission globale d'AB InBev : "We Dream big to Create a Future with more Cheers."  

Émissions

À l'échelle mondiale, AB InBev a déjà accompli des progrès considérables dans la réalisation de ses objectifs environnementaux pour 2025. Entre 2017 et 2020, les émissions absolues de gaz à effet de serre de ses activités (Scopes 1 et 2) ont diminué de près de 25 %, et les émissions de la chaîne de valeur (Scopes 1, 2, 3) ont diminué de plus de 10 % par hectolitre. 

Europe : Jupille et Stella Artois

Les activités européennes d'AB InBev contribuent à la nouvelle ambition du brasseur, qui souhaite atteindre l'objectif Net Zéro Carbone d'ici 2040. La société se prépare à mettre en place des activités Net Zéro Carbone dans cinq grandes brasseries en 2028 : d'abord les brasseries de Magor et Samlesbury au Royaume-Uni en 2026, puis les brasseries de Louvain et Jupille en Belgique et Brême en Allemagne en 2028. Cette ambition permettrait de réduire les émissions annuelles de CO2 de 110 740 tonnes, soit l'équivalent des émissions de près de 35 000 voitures.  

En Europe, AB InBev a aussi fait des progrès significatifs vers son objectif climatique de 2025 : une réduction estimée à 16 % de son empreinte carbone dans ses 16 brasseries d'Europe occidentale entre 2017 et 2020, éliminant plus de 30 000 tonnes de CO2 de ses activités.   

Andy Finck, Directeur Supply d'AB InBev, responsable de toutes les brasseries belges : 

"Nous sommes très fiers que les brasseries de Louvain et de Jupille aient l’ambition d’atteindre des activités Net Zéro Carbone en 2028. En tant que brasseur, nous dépendons d'ingrédients naturels - eau, houblon, céréales et levure - pour brasser nos bières. Et précisément parce que nous voulons continuer à brasser pendant de nombreuses années, il est important que nous protégions et conservions ces ressources naturelles. La fabrication de grandes bières dépend d'un environnement sain et de communautés prospères. Le développement durable ne fait pas seulement partie de notre activité, il est notre activité - et le sera toujours."

Stratégie Net Zéro Carbone

La stratégie visant à soutenir l'ambition d'atteindre l'objectif Net Zéro Carbone dans nos activités repose principalement sur le changement de source d’énergie  et l'augmentation de l'efficacité énergétique. AB InBev a recensé 29 technologies différentes susceptibles de contribuer à lobjectif de Net Zéro Carbone, et plusieurs d'entre elles ont déjà été mises en œuvre.

Électricité renouvelable et innovation ​  

Par exemple, la société s'est engagée à produire de l'électricité renouvelable en Europe. Le brasseur a annoncé le plus grand contrat d'entreprise solaire jamais conclu en Europe avec BayWa r.e., qui permettra à AB InBev de brasser toutes ses bières en Europe occidentale avec de l'électricité renouvelable d'ici mars 2022, dans le cadre d'un contrat d'achat d'électricité virtuel (VPPA). Cela inclut le développement de deux nouveaux sites solaires en Espagne, qui devraient fournir 250 gigawattheures d'électricité renouvelable par an aux brasseries d'AB InBev en Europe à partir de 2022. En Belgique, AB InBev brasse déjà avec de l'électricité 100% renouvelable grâce à des certificats énergétiques et l‘installation de 12238 panneaux solaires.  

Outre le passage au carburant vert, le brasseur continue à chercher des moyens de rendre ses activités plus efficaces sur le plan énergétique. Un exemple est la technologie "Simmer & Strip", qui a été développée au Centre mondial d'innovation et de technologie "GITEC" d'AB InBev à Louvain. L'innovation du procédé permet de réaliser des économies d'énergie de 80 % dans la phase d'ébullition de la production et de réduire les émissions de brassage de 5 %. Le brevet est partagé gratuitement avec les petits brasseurs. Cette technologie est déjà appliquée dans la brasserie de Jupille.  

 

À propos d'AB InBev Belgique

Les 5 brasseries d'AB InBev (Leuven, Jupille, Hoegaarden, St-Pieters-Leeuw, Buggenhout) sont le cœur battant de l'entreprise belge. AB InBev s'appuie sur un héritage à Louvain qui remonte à 1366. Le brasseur est connu pour des bières telles que Stella Artois, Jupiler, Leffe, Hoegaarden et Tripel Karmeliet. La mission d'entreprise d'AB InBev est la suivante : "Dreaming Big to Create a Future with more Cheers". Assurer cet avenir signifie protéger nos ressources naturelles. Au troisième trimestre, le brasseur a réduit son empreinte carbone de 14 % et son empreinte eau de 15 % par rapport à 2012. L'entreprise emploie plus de 3 000 personnes en Belgique et exporte vers plus de 115 pays dans le monde. ​

Pascaline Van de Perre Woordvoerster / Porte-Parole

 

Durabilité